Assurance

Accident dentaire – ce que paie l‘assurance

S’il s’agit des dents, il s’agit également de beaucoup d’argent. Lors de dommages dentaires à cause d’un accident, c’est l’assurance qui vous rembourse – à moins que vous n’ayez mordu sur quelque chose de dur.

FOTOLIA

FOTOLIA

Des consultations chez le dentiste creusent vite des „trous“ dans le porte-monnaie. Si vous devez pourtant consulter un dentiste à cause d’un accident, vous ne devez pas avoir trop peur de la facture. Si vous abîmez par ex. les incisives lors d’une chute, il s’agit d’un accident et l’assurance correspondante participe aux coûts.

Les personnes qui travaillent plus de huit heures par semaine chez le même employeur sont couvertes par l’assurance-accidents obligatoire, par ex. SUVA. Les enfants ou les personnes qui ne travaillent pas, ont inclus le risque accident dans leur assurance-maladie. Ceci signifie que leur assurance-maladie assume les coûts d’un accident – mais toujours sous déduction de la franchise et de la quote-part.

Nous avons réuni pour vous plus de renseignements à ce sujet dans l’article „Qui prend en Charge vos frais d’accident“.

Qu’est-ce qu’un accident?
Est réputé accident toute atteinte dommageable, soudaine et involontaire, portée au corps humain par une cause extérieure extraordinaire qui compromet la santé physique, mentale ou psychique ou qui entraîne la mort. Partie générale du droit des assurances sociales (LPGA) art. 4

Dommages dentaires causés par des aliments – Est-ce que l’assurance paie si vous avez mordu sur un objet dur?

Afin que l’assurance puisse accepter des dommages dentaires causés par des aliments comme accidents c’est surtout la „cause extérieure extraordinaire“ qui doit être présente. Lors de la consommation de certains aliments, il n’est pourtant pas „extraordinaire“ de mordre sur un objet dur resp. on doit s’y attendre.

Gâteau aux noix
Quand on mange un morceau de délicieuse tarte aux noix, on doit s’attendre à ce qu’il peut y avoir un petit bout de coquille outre les noix. Si vous cassez alors par ex. un plombage, la notion „atteinte dommageable et involontaire d’une cause extérieure“ est bien remplie. Comme il faut pourtant compter avec des petites quantités de coquilles, la notion „extraordinaire“ n’est cependant pas remplie. Pour cette raison l’assurance-accidents ne peut pas participer aux coûts dentaires dans ce cas.

Gâteau aux cerises
De même, dans un gâteau aux cerises, un noyau peut rester dans le fruit. Mais ce genre de surprises n’est pas non plus „extraordinaire“. Pour cette raison les coûts ne sont pas couverts par l’assurance.

Viande hachée
En raison du processus de la production de la viande hachée, il peut arriver qu’il y ait également des cartilages ou des fragments d’os dans cette viande. Il faut néanmoins s’y attendre et celui qui abîme les dents, doit payer lui-même la facture du dentiste.

Galette des rois
Chacun espère de l’attraper – mais surtout pas le croquer! Car si vous cassez les dents en croquant sur le roi, vous devez également payer vous-même les frais dentaires.

Si la notion d’accident n’est pas remplie et une prise en charge par l’assurance de base resp. par l’assurance-accidents n’est pas accordée, différentes assurances complémentaires participent aux frais dentaires.

Notre assurance pour soins dentaires participe par exemple à tous les frais pour les traitements dentaires qui ne sont pas couverts par l’assurance de base.

Si vous aviez encore des questions en relation avec la couverture de certains coûts, n’hésitez pas à nous contacter. Nous vous répondrons avec plaisir et vous souhaitons un bon appétit sans des incidents imprévus.

Ceci pourrait également vous intéresser:
Une assurance pour un appareil d’orthodontie est-elle nécessaire?
Protection contre des frais dentaires élevés

Pas des commentaires

Please give us your valuable comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>