Encéphalite à tiques: ce que vous devez savoir!

Cette année, les consultations pour piqûres de tiques ont nettement augmenté. Il semblerait que l’année 2018 soit une année record. Quel est le danger face à l’invasion des tiques? 

Une petite bête qui fait beaucoup parler d’elle. Fotolia

Actuellement, cette petite bête fait beaucoup parler d’elle. Comme les tiques peuvent transmettre divers agents pathogènes, dont un virus à l’origine de la méningo-encéphalite verno-estivale (FSME), elles sont particulièrement redoutées. Une piqûre est à éviter, si possible.

La méningo-encéphalite – de quoi s’agit-il exactement?

La méningo-encéphalite verno-estivale (FSME) est une maladie infectieuse provoquée par un virus transmis par la piqûre d’une tique infectée. Les tiques sont particulièrement actives de mars à novembre et affectionnent les endroits chauds et humides. Elles vivent principalement dans les sous-bois, en bordure de forêts et des chemins (herbes, buissons, broussailles). Elles sont présentes dans toute la Suisse, jusqu’à 2000 mètres d’altitude. La tique a besoin de sang pour se développer, elle se met donc en quête d’un hôte et s’agrippe aux animaux et aux humains qui passent à proximité. En piquant elles peuvent inoculer des agents pathogènes.

Quels sont les symptômes qui se manifestent?

La FSME évolue en généralement en deux phases. Au cours des 4 à 28 jours qui suivent la piqûre, des symptômes grippaux peuvent apparaître (tels que fièvre, maux de têtes). Pour un tiers des personnes malades, une seconde phase se manifeste peu de jours après, par l’apparition de fortes fièvres. S’il s’agit d’une méningo-encéphalite, les symptômes tels que paralysie des bras, des jambes ou des nerfs faciaux, des vertiges ou des troubles de la concentration se manifestent.

Comment se protéger contre les maladies transmises par les tiques?

Il existe un vaccin de protection contre la méningo-encéphalite. Il est recommandé aux personnes suivantes :

  • Enfants à partir de 6 six
  • Personnes qui résident ou séjournent régulièrement dans une zone à risques

Après le vaccin il faut continuer à observer les mesures de protection suivantes:

  • Eviter les sous-bois
  • Examiner son corps et ses vêtements
  • Appliquer un répulsif anti-tiques sur la peau
  • Un insecticide sur les vêtements
  • En cas de piqûre: retirer rapidement la tique à l’aide d’une pince fine, désinfecter et noter le jour de la piqûre.

Signes d’infection – que faut-il faire?

Les mesures de protection sont très importantes mais ne garantissent pas une protection à 100 % contre l’infection. Si vous découvrez tout de même une tique, agissez rapidement en la retirant avec une fine pincette et désinfectez l’endroit de la piqûre. En cas de fièvre ou de symptômes grippaux, il convient de consulter sans attendre votre médecin ou le centre de télémédecine de votre assureur-maladie.

Est-ce que l’assurance participe aux frais de vaccin?

Le coût de la vaccination est pris en charge par l’assurance obligatoire des soins (AOS), sous déduction de la participation aux coûts (franchise et quote-part) si la personne assurée réside ou séjourne régulièrement dans une région à risque-FSME, vaccination recommandée.

Vous trouvez ici l’aperçu des régions où la vaccination est recommandée:
Régions avec FSME suggestions

La Commission fédérale pour les vaccinations (CFV) évalue actuellement si la recommandation de vaccination doit s’étendre à tous les cantons alémaniques et romands (état juillet 2018). Dans ce cas, les assureurs-maladies devraient, à l’avenir, prendre en charge les coûts du vaccin dans tous ces cantons. En cas de décision positive, la disposition pourrait entrer en vigueur dès l’année prochaine.

Est-il possible de se faire vacciner dans une pharmacie?

Oui, on peut se faire vacciner dans une pharmacie. Cependant, uniquement sur présentation d’une ordonnance qui doit être établie par le médecin traitant. Si vous avez choisi un modèle de télémédecine de l’assurance de base, vous avez la possibilité de demander l’ordonnance par téléphone. L’ordonnance sera alors transmise à la pharmacie de votre choix, chargée d’effectuer le vaccin.

SHARE....

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*